Investir dans l’or

L’or fait toujours rêver. Bien que ce métal précieux ait perdu depuis plus de 50 ans son rôle d’étalon monétaire, il représente toujours une valeur refuge dans un contexte économique et financier instable.

Histoire de l’Or

L’or a toujours occupé une place particulière dans les échanges. Les Egyptiens déjà, exploitaient l’or dans le Nil il y a plus de 6000 ans. Pendant le règne de Crésus sur la Lydie (entre 561 et 547 av. J-C), l’or devient une monnaie. Le métal précieux était extrait en paillette du fleuve Pactole. Symbole de richesse et de pouvoir depuis lors, il permet une régulation assez aisée par les autorités grâce à sa rareté. Résistant et dense, l’or joue alors le rôle d’étalon et de réserve.

L’or d’investissement

Les pièces et lingots d’or ne sont pas tous des supports de placement. Pour être considérés comme de l’or d’investissement et ainsi acquérir le statut fiscal afférent, les pièces, barres lingots et plaquettes doivent entre autres satisfaire des conditions de pureté et de date de mise en circulation. De plus, pour les pièces d’or la commission Européenne publie chaque année la liste des pièces pouvant être considérées comme de l’or d’investissement (ex. le Napoléon). Celles ne figurant pas sur la liste mais répondant aux conditions de l’or d’investissement peuvent néanmoins bénéficier du régime fiscal.

Transaction d’or d’investissement

Pour acheter ou vendre de l’or, il faut s’adresser :

  • à des bureaux de change ;
  • à des numismates ;
  • à des courtiers spécialisés ;
  • à des agences bancaires proposant ce service ;
  • ou sur des sites internet proposant ce service.

Certains sites internet ainsi que les banques proposent de les stocker et d’en assurer la conservation. Pour les autres cas, le détenteur est en charge de les stocker dans un «endroit sûr».
La vente et l’achat se font par contrat écrit.

Cotation de l’or

Il n’existe pas de cotation officielle de l’or. Néanmoins, les spécialistes du marché français se réfèrent à un opérateur (CPoR) qui fixe les cours et assure la liquidité du marché. Selon que ce soit des barres, lingots, plaquettes ou pièces très échangées ou non, les cotations sont journalières ou hebdomadaires.

Contrôle des transactions en or

Dès que la transaction en or dépasse le seuil de 1 000€, elle est soumise à la législation très stricte de lutte contre le blanchiment des capitaux.

Régime fiscal de l’or

Les ventes d’or par des particuliers fiscalement domiciliés en France sont soumises en principe à la taxe forfaitaire sur les métaux précieux au taux de 11% auquel il faut ajouter 0.5 point pour la CRDS. La base de calcul est le tarif de vente, que celui-ci engendre une plus-value ou une moins-value pour le vendeur.
Selon certaines conditions et sur option, à la place de la taxe forfaitaire sur les métaux précieux, le vendeur peut choisir d’être soumis au régime des plus-values sur biens meubles.

Titres indexés sur l’or

Les titres indexés sur l’or font partis des ETFs – Exchange Traded Fund(*). Ce sont des obligations sans date de remboursement dont la garantie est basée sur de l’or physique. Le cours des titres est indexé sur l’or et négocié en Bourse, de même que les actions. Les titres sont cotés sur Euronext au comptant et en continu. La liquidité est assurée par les émetteurs. Un tel investissement permet d’obtenir un rendement identique à celui du cours de l’or auquel sont retranchés les frais de gestion. Les plus-values générées par cet investissement sont taxées selon le régime des plus-values de cession de valeurs mobilières.
(*) Fonds indiciel cherchant à suivre le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier.

Fonds aurifères

Les fonds aurifères sont des Organismes de Placement Collectifs – OPC- dont les actifs sont majoritairement investis dans des sociétés cotées dont l’activité est liée à l’or (mines d’or ou sociétés de prospection minière). Cet investissement permet de capter directement la hausse du prix de l’or mais l’investissement est plus risqué car le cours des sociétés minières est plus instable que le cours de l’or lui-même. Son cours varie en fonction :

  • du coût de l’extraction et de l’exploitation minière qui lui-même dépend du terrain, de l’appauvrissement de certains gisements….
  • du taux de change des devises du pays dans lequel sont libellées les cours des sociétés minières.

Le régime fiscal des porteurs de parts de fonds aurifères est celui des OPC.

Investir dans l’or

L’investissement dans l’or doit être envisagé comme un placement de diversification du patrimoine permettant de mieux répartir les risques. C’est un placement dont la valeur peut à court terme connaitre de grosses fluctuations, mais celles-ci ne sont pas liées à celles des marchés traditionnels.

Des questions sur l’or d’investissement?

Rencontrez un conseiller gratuitement

PRENEZ RENDEZ-VOUS

AVEC L’UN DE NOS CONSEILLERS PROCHE DE CHEZ VOUS

    Sur le même sujet...

    Les parts de SCPI : en direct ou dans l’assurance-vie?

    Au fil du temps, l’investissement dans les SCPI est devenu un placement très prisé par les français. Autrement appelé « pierre-papier », ce dispositif permet d’investir dans l’immobilier sans utiliser un capital important, avec une acquisition possible de parts de SCPI à partir de quelques centaines d’euros.

    Lire la suite »
    Fin des articles sur un sujet similaire