Inflation : quelles conséquences pour vos placements ?

L’inflation est de retour en France depuis le début de l’année. La perte de pouvoir d’achat qui en découle est au cœur des préoccupations pour de nombreux français.

Définition de l’inflation

L’INSEE définit ainsi l’inflation :
« L’inflation est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. Elle doit être distinguée de l’augmentation du coût de la vie. La perte de valeur de la monnaie est un phénomène qui frappe l’économie nationale dans son ensemble (ménages, entreprises, etc.). L’indice des prix à la consommation (IPC) est utilisé pour évaluer l’inflation. Cette mesure est partielle étant donné que l’inflation couvre un champ plus large que celui de la seule consommation des ménages. »

Cet indice français(*), publié chaque mois, permet ainsi de mesurer l’évolution du niveau moyen des services et produits consommés par les ménages en France, à qualité constante, par le biais d’un panier type comprenant des produits d’alimentation courante, l’énergie, des produits manufacturés, le tabac et des services aux particuliers (hors services hospitaliers privés et assurance-vie).
Une hausse de l’inflation implique une baisse du pouvoir d’achat qui se traduit dans la pratique par une diminution de la quantité de biens et services qu’un certain montant permet d’obtenir.

(*) Au niveau européen, il existe l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH). Celui-ci permet de mesurer et comparer la stabilité des prix des biens et services des états membres de l’Union Européenne.

Parlons chiffres :
Entre le début de l’année et fin septembre, les estimations sur la base des données de l’INSEE indiquent une inflation de 5.6% sur un an. Dans la pratique, pour les ménages, ceci se traduit :

  • soit par une baisse des quantités achetables à budget constant,
  • soit par une augmentation du prix à quantités constantes.

En clair, entre début janvier et fin août, avec une enveloppe de 20 000€ :

  • soit vous n’achèterez plus que 18 903.6 € de votre panier initial en biens et services ;
  • soit il vous faudra débourser 21 160 € pour acheter le même panier.

Origine de l’inflation

La crise sanitaire, qui sévit depuis plus de 2 ans maintenant, continue à désorganiser les chaines de production et induit des retards dans les livraisons. De plus, la guerre en Ukraine nous montre notre dépendance en biens et matières premières, induisant des pénuries qui pénalisent les ménages mais aussi les entreprises. Ces 2 facteurs conjugués entrainent depuis le début de cette année des augmentations importantes sur différents produits et services.

Conséquences de l’inflation sur votre épargne

L’érosion de la valeur de la monnaie a aussi un impact sur votre épargne. Ainsi, pour que vos placements ne perdent pas de valeur, il faut que le rendement soit au moins égal à l’inflation. Les livrets (livret A, LDD,..), même si leurs taux de rendement ont augmenté, les fonds euros ou encore les placements à taux fixe tels que les comptes à terme, sont donc à éviter sauf pour conserver le strict minimum servant à court terme d’épargne de précaution.

La solution pour contenir les effets de l’inflation est de placer vos avoirs sur des actifs plus dynamiques pour obtenir un meilleur rendement. Et, qui dit plus dynamique, dit plus risqué. Il faut donc vous posez les bonnes questions quant à votre appétence aux risques.

Vous devez conserver vos objectifs en tête pour ne pas dévier de votre stratégie patrimoniale et ne pas réagir trop impulsivement : les investissements effectués sur le long-terme permettent de diminuer le risque. De plus, plus vos placements sont diversifiés, moins l’ensemble est risqué.

N’hésitez donc pas à réinvestir et demander des arbitrages de vos contrats d’assurances-vie ou d’épargne retraite, afin de les réorienter vers des unités de compte, de la pierre-papier ou encore des actions qui vous permettront de contrer l’inflation.

Les conseils de PCA Patrimoine

Dans le contexte de crise actuel, qui est à la fois anxiogène et incertain, la gestion de votre patrimoine prend un caractère épineux. Même les valeurs dites « refuge » telles que l’or ne se comportent pas selon les modèles établis.
Mais l’inflation n’a pas que des désavantages. Cette situation apporte des opportunités d’investissement. N’hésitez pas à contacter des experts en gestion de patrimoine qui pourront analyser vos actifs et optimiser votre patrimoine pour contrer l’inflation. Les conseillers de PCA Patrimoine sauront vous trouver des solutions d’investissement alignées sur vos objectifs patrimoniaux.

Des questions sur l’inflation et vos investissements ?

Rencontrez un conseiller gratuitement

PRENEZ RENDEZ-VOUS

AVEC L’UN DE NOS CONSEILLERS PROCHE DE CHEZ VOUS

    Sur le même sujet...

    Investir dans l’or

    Bien que ce métal précieux ait perdu depuis plus de 50 ans son rôle d’étalon monétaire, il représente toujours une valeur refuge dans un contexte économique et financier instable.

    Lire la suite »
    Fin des articles sur un sujet similaire