Pourquoi choisir un conseiller en gestion de patrimoine ?

Votre épargne et votre patrimoine immobilier sont souvent construits à force de travail et de sacrifice. Les faire fructifier ou simplement optimiser leur gestion n’est pas une tâche aisée et peut se révéler anxiogène surtout en période inflationniste. La prise de décision est difficile au vu de l’éventail et de la sophistication des placements disponibles. Ceux-ci nécessitent de la connaissance, de l’information et du temps à y consacrer.

Faire appel aux conseils d’un professionnel devient donc nécessaire, mais comment bien le choisir ?

Pourquoi pas votre conseiller bancaire ?

Les banques jouent, depuis leur création et grâce à leurs produits et services, un rôle indispensable auprès des particuliers ainsi que dans notre système économique. Au cours de l’Histoire, certaines banques ont été nationalisées afin d’éviter la spéculation et pour participer ainsi à la reconstruction du Monde dans « l’intérêt général ».

Avec l’ouverture au public du capital des banques, cette notion est beaucoup moins présente, permettant ainsi aux actionnaires d’effectuer une pression et un contrôle sur les résultats financiers des établissements bancaires.

Les sociétés bancaires, à grand renfort de publicité, attirent les particuliers pour la gestion de leurs actifs et, par habitude, par sentiment d’obligation ou encore par tradition familiale, les français sont nombreux à leur confier la gestion d’une grande part de leurs actifs financiers.

Exemple : vous avez souscrit un prêt immobilier et pour obtenir un taux dit « préférentiel », vous avez dû ouvrir un PEA, un PEL ou tout autre produit bancaire voire une combinaison de ces produits, qui eux-mêmes sont gérés par votre conseiller clientèle.

Pourtant, d’après une enquête de satisfaction Ipsos parue en 2019, seuls 48% des français se disent satisfaits de la qualité des services bancaires. Cette enquête met en avant la déshumanisation de la relation entre le particulier et sa banque, l’importance des frais cachés, ainsi que le turn-over important des chargés de clientèle. Dans ce contexte, peut-on croire à la qualité du conseil apporté par un conseiller bancaire qui ne se positionne pas dans la durée ?

De plus, le champ d’action de votre gestionnaire de compte est limité :

  • ils ne proposeront que des produits et services fabriqués par la banque elle-même. On peut donc douter de l’indépendance dans la proposition ;
  • ils n’ont pas une vue globale de votre patrimoine et ne sont donc pas à la recherche de l’optimisation de votre patrimoine que ce soit en terme de fiscalité ou encore de succession.

Et le conseiller en gestion de patrimoine d’un cabinet indépendant alors ?

Sa mission première est de conseiller. Son approche ne sera donc pas de vous proposer directement un produit.

Il sera plutôt le chef d’orchestre ou le médecin de votre patrimoine en vous apportant une vision à 360° sur la gestion de votre patrimoine, grâce à son expertise en produits financiers, en assurance vie, en investissements boursiers, en immobilier, en prévoyance, en fiscalité, ou encore en matière de succession.

Pour cela, il réalisera dans un premier temps un bilan patrimonial complet permettant de connaitre de manière très approfondie votre situation financière, immobilière, fiscale et personnelle, puis d’évaluer votre tolérance aux risques ainsi que de mettre en évidence vos objectifs et leurs horizons respectifs. Le conseiller en gestion de patrimoine – CGP – sera à votre écoute et répondra à vos questions ou interrogations.

Il définira une stratégie à mettre en place pour répondre à vos objectifs et proposera les solutions financières, assurancielles, immobilières ou personnelles les plus adaptées à votre situation particulière en vue d’optimiser le couple rendement – risque de votre patrimoine dans sa globalité. Cette relation repose sur une confiance mutuelle et s’inscrit dans la durée.

Son indépendance est réelle car le cabinet dans lequel travaille le conseiller en gestion de patrimoine n’est jamais détenteur des fonds investis, car les avoirs sont placés auprès de différents acteurs (financiers, assureurs, immobiliers), sélectionnés pour leurs performances et dont la solvabilité est similaire à votre banque.

Les CGP interviennent sous l’égide d’une autorité tutélaire qui régit les procédures et conditions de placement. Celle-ci vérifie que tous les investissements effectués par les conseillers en gestion de patrimoine respectent la législation, en terme notamment d’information sur les frais engendrés par le placement, et que l’intérêt du client est bien respecté.

Les conseillers en gestion de patrimoine de PCA Patrimoine

Chacun de nous ayant obligatoirement un compte bancaire, le chargé de clientèle bancaire est un intermédiaire incontournable dans la gestion de vos actifs. C’est le partenaire pour le placement de votre épargne qui doit être disponible rapidement en cas de besoin. Il n’est néanmoins pas le mieux placé pour effectuer une réelle gestion de votre patrimoine. Son champ de compétence se limite aux produits proposés par la banque.

Par opposition, dans un cabinet indépendant le CGP dispose d’un champ de compétences très large, propose une stratégie globale patrimoniale, et se positionne sur un horizon de temps long. Que vous ayez un patrimoine déjà établi ou en phase de création, mettre en place une stratégie de placement efficace est primordial pour atteindre vos objectifs.

Un client satisfait est un client fidèle. La fidélisation de la clientèle des cabinets du groupe PCA Patrimoine est un de nos principaux atouts. N’hésitez donc pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers !

Des questions sur la gestion de votre patrimoine ?

Rencontrez un conseiller gratuitement

PRENEZ RENDEZ-VOUS

AVEC L’UN DE NOS CONSEILLERS PROCHE DE CHEZ VOUS

    Sur le même sujet...

    L’ISR

    De plus en plus attentifs à leur impact en termes d’environnement et de société, les français s’orientent vers des Investissements Socialement Responsable – ISR. 76% des français (1) jugent important l’impact sur l’environnement de leurs placements.

    Lire la suite »

    Investir dans l’or

    Bien que ce métal précieux ait perdu depuis plus de 50 ans son rôle d’étalon monétaire, il représente toujours une valeur refuge dans un contexte économique et financier instable.

    Lire la suite »
    Fin des articles sur un sujet similaire