PCA Patrimoine : cabinet de conseil en GESTION DE PATRIMOINE   –   Paris | Nantes | Béziers | Angers

PCA Patrimoine :
cabinet conseil et gestion de patrimoine
Paris | Nantes | Béziers | Angers

LEXIQUE

Don familial de somme d’argent

Don familial de somme d’argent : En France, les dons familiaux de sommes d’argent peuvent faire l’objet de certaines restrictions et sont soumis à des règles spécifiques en matière de fiscalité. Ces restrictions et règles varient en fonction de la nature du don, de la relation entre le donateur et le bénéficiaire du don et du contexte dans lequel le don est effectué.

  • Donations familiales directes : Les dons d’argent au sein de la famille proche, tels que les dons entre parents (parents/enfants, grands-parents/petits-enfants, etc.), peuvent bénéficier d’un régime fiscal particulier. En France, des abattements fiscaux sont prévus pour les donations familiales, permettant au donateur de réduire la base imposable.
  • Abattements fiscaux : Les donations familiales sont généralement soumises à des abattements spécifiques qui varient en fonction du lien de parenté. Ces abattements permettent de déterminer la partie du don qui est exonérée d’impôt. Au-delà de ces abattements, des droits de donation peuvent être applicables, mais leur taux dépend également du degré de parenté entre le donateur et le bénéficiaire.
  • Plafonds et seuils : Les dons d’argent familiaux sont souvent soumis à des plafonds et des seuils qui déterminent le montant maximum pouvant bénéficier des avantages fiscaux. Il est essentiel de respecter ces limites pour optimiser la fiscalité du don.
  • Engagement de conservation : Certains dons peuvent être soumis à des conditions, notamment l’engagement de conserver le don pendant une certaine période. En cas de non-respect de conditions, le fisc peut remettre en cause des avantages fiscaux.
  • Réserve héréditaire : Dans le cadre des successions, la loi française prévoit la réserve héréditaire, qui représente la part minimale du patrimoine devant revenir aux héritiers réservataires (descendants, conjoint). Les donations faites de manière excessive par rapport à la réserve héréditaire peuvent être contestées.
  • Dons manuels et déclaration : Les dons manuels, qui sont des dons d’argent non formalisés par un acte notarié, doivent généralement être déclarés à l’administration fiscale. Cela permet de tenir compte des dons dans le calcul des droits de donation, le cas échéant.
  • Dons exceptionnels (présent d’usage) : En dehors des règles spécifiques aux dons familiaux, des dons exceptionnels peuvent également être réalisés dans certaines situations, par exemple en cas de mariage, de naissance, ou pour aider un proche en difficulté.

Il est toujours recommandé de consulter un professionnel du droit ou un conseiller fiscal pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de la situation spécifique du donateur et du bénéficiaire. Les règles fiscales évoluent, et une consultation experte permet de garantir la conformité avec la législation en vigueur et d’optimiser les avantages fiscaux associés aux dons d’argent familiaux.

VOIR AUSSI LES DÉFINITIONS SUIVANTES

Le Cabinet de Gestion de PCA Patrimoine parle de transmission dans...

Pourquoi créer une holding ?

Créer et posséder une entreprise holding offre la possibilité d’optimiser la gestion du patrimoine professionnel et personnel d’un dirigeant d’entreprise. Cette structure, dotée d’une forme juridique flexible (SAS, SARL, etc.), joue un rôle crucial à tous les stades du développement de l’entreprise, que ce soit au lancement ou ultérieurement.

Lire la suite »

Le contrat d’assurance-vie

L’assurance-vie représente un outil polyvalent essentiel dans la gestion patrimoniale. Bien que son origine remonte à son rôle initial d’assurance, elle est fréquemment utilisée à des fins d’épargne, de génération de revenus supplémentaires, de planification de la retraite et de transmission de patrimoine.

Lire la suite »

Qui héritera de votre patrimoine ?

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, ainsi que d’une épargne qui a été constituée tout au long de votre vie, et vous vous demandez à qui reviendra votre patrimoine à votre décès ?
Si aucun testament n’a été rédigé, c’est la loi qui va déterminer qui seront vos héritiers.

Lire la suite »

Comment optimiser la transmission de son assurance-vie ?

L’assurance-vie est un outil très plébiscité par les français. Il vous permet d’épargner de manière souple. En effet, les capitaux restent disponibles et la fiscalité qui y est rattachée est très avantageuse. De plus, lors de votre décès, les sommes capitalisées ne relèveront pas de votre succession, mais seront reversées aux bénéficiaires que vous aurez désignés.

Lire la suite »

GFI – GFV – Diversification et fiscalité

Vous êtes de plus en plus nombreux depuis la crise sanitaire à rechercher pour vos investissements des actifs palpables décorrélés des marchés financiers, ou tout simplement plus « éthiques ». Outils de diversification de votre portefeuille, les groupements forestiers et viticoles cochent toutes les cases.

Lire la suite »
Fin des articles sur un sujet similaire