fbpx

Dynamiser votre épargne !

Votre trésorerie excédentaire dort sur votre compte bancaire ou sur un livret qui ne rapporte rien ?
Alors cet article est fait pour vous !


Quand la sécurité ne rapporte plus rien

Les français détiennent aujourd’hui 1000 milliards d’euros d’épargne bancaire, dont 800 milliards sur des livrets règlementés (Livret A, Livret de Développement Durable, Livret d’Epargne Populaire, Plan d’Epargne Logement et Compte Epargne Logement). Le Livret A et le LDD représentent à eux seuls 460 milliards d’euros, et rapportent à peine 0,5%/an. Cette situation s’est particulièrement renforcée pendant la crise sanitaire, car les encours du Livret A ont progressé de 32 milliards d’euros !

Le contrat d’assurance-vie, l’autre outil d’épargne largement utilisé par les français, représente aujourd’hui quelques 2 000 milliards d’euros, dont 1 650 milliards sont placés sur des fonds en Euros (rendement moyen 1%). Seuls 18% des capitaux placés en assurance-vie profitent de la performance des marchés financiers.

Avec 2 500 milliards d’euros d’épargne en sommeil rémunérée à moins de 1%, vous n’êtes pas seul à vous demander comment serait-il possible d’obtenir un meilleur rendement pour votre épargne ?

Comment s’enrichir efficacement grâce à votre épargne ?

Il n’y a pas de solution miracle, mais plutôt une série de règles à suivre. Et à ne pas oublier !

| Règle n°1 : Commencer tôt et le plus possible

Plus on épargne tôt, moins l’effort d’épargne doit être important pour arriver au même résultat :

Pour obtenir un capital de 100.000€ à terme, en prenant l’hypothèse d’un taux de rendement annuel moyen de 5%, il faut épargner :
Soit 168€ par mois pendant 25 ans : total versé 50.400€, plus-values 49.600€, total 100.000€
Soit 243€ par mois pendant 20 ans : total versé 58.320€, plus-values 41.680€, total 100.000€
Soit 374€ par mois pendant 15 ans : total versé 67.320€, plus-values 32.680€, total 100.000€
Soit 644€ par mois pendant 10 ans : total versé 77.280€, plus-values 22.720€, total 100.000€

Chacun adaptera ces montants en fonction de sa situation personnelle et de sa capacité financière, mais cette règle est vraie pour tous les épargnants : plus on s’y prend tôt, moins le coût est important.
Pour s’adapter aux différentes étapes de la vie, l’épargne peut débuter avec des moyens limités, puis augmentée au fur et à mesure, l’important étant de prendre cette enrichissante habitude.

| Règle n°2 : Epargner continuellement

La régularité et la persévérance sont les clés d’une épargne efficace. Si vous stoppez votre effort, votre trésorerie disponible sera utilisée à d’autres fins et la remise en route en sera oubliée. Il est important de s’en tenir à l’objectif fixé au départ.

C’est pourquoi nous recommandons vivement de s’en tenir à une épargne programmée. Tous les mois, une somme est prélevée de votre compte bancaire et investie sur un contrat spécifique.

Une fois cette stratégie mise en place, l’effort disparait, et les intérêts se créent.

| Règle n°3 : Accepter les fluctuations

Votre épargne placée sur un livret ou un fonds en euros ne procure quasiment aucune valeur complémentaire dans le temps. Vous devez donc volontairement investir sur des supports présentant une naturelle volatilité : les actions en direct, ou les fonds en actions.

Ceci pour deux raisons :
– Les actions et les fonds qui en sont composés sont les supports proposant la plus grande probabilité de gain sur le long terme,
Épargner mensuellement sur des actifs fluctuants permet de lisser la performance en profitant de toutes les phases de marchés. Les périodes baissières, toujours temporaires, sont importantes à capter car elles permettent de réaliser des achats à bon compte.

| Règle n°4 : Être accompagné par un professionnel sur le long terme

Votre épargne, réalisée avec des moyens modestes ou non, mérite un conseil fiable, enrichissant et durable. Un conseiller en gestion de patrimoine sera votre meilleur atout pour atteindre cet objectif, ainsi que tous ceux que vous voudrez lui confier dans le temps.

Quelle performance attendre ?

Investir sur des actifs volatiles par nature implique d’accepter de voir son épargne fluctuer dans le temps. Mais sur la durée et avec le bon accompagnement, cette stratégie est de loin celle qui vous procurera le meilleur rendement.

Pour en démontrer la pertinence, nous avons simulé un investissement réalisé grâce à une épargne mensuelle régulière, placée sur un fonds actions de grandes capitalisations européennes. Ce fonds n’est pas le meilleur de son segment mais se situe dans la bonne moyenne. Ces simulations ont été réalisées sur une durée de 10 ans, 15 ans, 20 ans et 25 ans. En intégrant les frais du contrat utilisé, le rendement moyen obtenu ressort entre 6% et 8,5% selon la durée choisie. Viser un rendement moyen de 5% sur le long terme n’est donc pas irréaliste !

Tirer bénéfice des dispositifs fiscaux

Selon votre situation, vous pouvez réaliser d’importantes économies d’impôt en utilisant les dispositifs d’épargne appropriés. Défiscalisation des versements ou faible fiscalité à la sortie, le choix de la solution la plus adaptée à votre situation nécessite un éclairage professionnel et un suivi dans le temps.

Sur quel contrat épargner ? Quel fonds choisir ? Et auprès de qui prendre conseil ?

Investir votre épargne de façon dynamique est une sage décision, mais il est primordial de se faire accompagner par un spécialiste, car sélectionner un mauvais contrat ou de mauvais fonds pour votre épargne peut être dommageable. Les conseillers PCA Patrimoine sont avec vous pour étudier votre situation, prendre en compte vos objectifs et vous proposer les meilleures solutions.

Votre argent dort sur votre compte bancaire ou sur un livret ?
Contactez un conseiller PCA Patrimoine sans plus attendre : conseil@pca-patrimoine.fr