Analyse de votre avis d’imposition

Votre avis d’imposition est arrivé début Septembre. Il comporte des informations qui peuvent vous permettre de mieux appréhender votre patrimoine. C’est encore le moment d’en faire l’analyse !
Avant le 31 décembre, il est important de bien analyser votre situation pour lisser vos paiements, connaitre vos droits et ne pas rater des opportunités d’investissement vous permettant de réduire votre imposition.

Corriger les erreurs et les oublis

Il est toujours possible de modifier votre déclaration de revenus, sur votre espace personnel du site impôts.gouv.fr, rubrique « Accéder à la correction en ligne ». Ce service est ouvert jusqu’à la fin décembre. Vous pouvez y modifier de nombreux éléments de votre déclaration : vos revenus, qu’il s’agisse de vos revenus d’activités, de vos placements financiers ou vos revenus fonciers, de vos charges, mais également les réductions et crédits d’impôt dont vous pouvez bénéficier. Un nouvel avis d’imposition sera émis avec la prise en compte de ces modifications, et votre taux de prélèvement à la source sera de nouveau calculé et transmis aux organismes collecteurs.
Les éléments relatifs à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) sont également modifiables.
Les informations relatives à votre situation personnelle et familiale (mariage, naissance enfant) ne sont modifiables qu’en déposant une déclaration rectificative au format papier.

Gérer votre taux de prélèvement à la source

Votre avis d’imposition indique les prélèvements à la source effectués au cours de l’année passée, et les compare au montant de votre impôt et aux prélèvements sociaux dus. L’heure des comptes a sonné ! L’administration fiscale vous a donc demandé de régler un solde d’impôt ou vous a informé d’une restitution : votre taux de prélèvement à la source était donc en inadéquation avec votre situation. Un nouveau taux de prélèvement à la source a été calculé, et celui-ci est entré en vigueur à compter de septembre.
Vous pouvez demander une modulation de ce taux :

  • Si vos revenus d’activité ont évolué à la hausse ou à la baisse,
  •  Si vous avez déclaré des revenus exceptionnels l’année passée qui n’existeront pas cette année,
  •  Si votre situation personnelle a changée : mariage/PACS, divorce, naissance…

Contactez-nous afin d’avoir un taux de prélèvement à la source adapté permettant de mieux lisser votre fiscalité !

Faire valoir vos droits

En première page de votre avis d’imposition figurent également votre revenu fiscal de référence (RFR), et votre nombre de parts. Ces Informations sont utiles dans le cadre des démarches administratives pour justifier de votre situation fiscale (allocations familiales, aides à la rénovation énergétique, obtention d’une place en crèche, exonération de la taxe d’habitation…).
Le revenu fiscal de référence permettra de déterminer si vous êtes totalement exempté de taxe d’habitation 2021 sur votre résidence principale.
Le revenu fiscal de référence a également une incidence sur :

  • Votre assiette de contribution subsidiaire maladie, relative à la protection universelle maladie.
  •  Votre assujettissement à la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus (CEHR).
  •  Votre éligibilité :
    • à la prime de transition énergétique ;
    • au versement forfaitaire libératoire de l’impôt sur le revenu si vous êtes micro-entrepreneur ;
    • à la dispense du prélèvement forfaitaire non libératoire sur les dividendes ou les intérêts ;
    • à l’exonération des plus-values immobilières pour les personnes retraitées ou invalides ;
    • à l’exonération ou la réduction de la CSG / CRDS sur les pensions retraite, d’invalidité et l’allocation chômage ;
    • au LEP ou Livret Rose ;
    • à diverses aides sociales telles que la bourse sur critères sociaux (CROUS), bourse des collèges, prêt d’accession sociale…

La maîtrise du RFR est très importante pour gérer votre patrimoine. Un conseiller PCA saura vous accompagner dans cette démarche.

Préparer votre retraite

Votre avis d’imposition contient des données quant aux plafonds de déduction d’épargne retraite. En dernière page de votre avis figurent vos plafonds d’épargne retraite de l’année, ainsi que ceux des 3 années précédentes. Ces montants vous seront utiles lors de la souscription d’un plan d’épargne retraite (PER), ou pour effectuer des versements complémentaires.
Vous pouvez dès à présent  contacter un conseiller PCA afin de :

  • déterminer l’optimum fiscal en souscrivant à un PER
  • faire le point sur vos versements déjà réalisés, et vous aidera à recalculer les plafonds pour déterminer le montant de vos versements futurs.

Sur le même sujet...

Fin des articles sur un sujet similaire
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn